Rapport du projet Petit Charlot

Description du projet :

Ce projet pédagogique a été réalisé avec les 6 classes P2 et P3 de la section francophone. Le thème choisi par les enseignants est le cinéma muet et spécifiquement celui de Charlie Chaplin, avec pour objectif final de réaliser un petit film d’animation.

Les élèves baignent en permanence dans un monde d’images. Très gros consommateurs d’écrans et d’images (télévision, un ordinateur, une tablette ou un Smartphone). Nous avons donc choisi de travailler autour de l’image (image fixe ou animée, réelle ou fictive, ancienne ou actuelle) avec pour objectif de transmettre aux élèves quelques clefs qui les aident à mieux comprendre le monde dans lequel ils vivent. Décrypter l’image, la désacraliser, mais aussi l’inventer et la fabriquer soi-même, c’est petit à petit apprendre à analyser ce qu’on voit, à exercer un esprit critique et ce faisant passer d’un statut de spectateur passif à celui d’acteur exigeant et averti.

Au-delà de la projection du film « Les temps modernes », les élèves ont pu assister à différents ateliers à la Cinématek de Bruxelles afin de découvrir les techniques permettant de créer des images animées et d’étudier l’origine du cinéma actuel : thaumatrope, folio scope…  A travers une sélection d’extraits et de courts métrages issus du patrimoine cinématographique, les enfants ont pu découvrir et comprendre l’écriture cinématographique : le rôle de l’image, quelques effets spéciaux, les trucages, de la musique, du rythme.

Mais jouer la comédie n’est pas aussi simple qu’on le croit. C’est même un art… Lors d’un atelier en classe avec une réalisatrice, les élèves ont pu s’initier à cet art par la mise en pratiques de petits exercices d’improvisation. Attention, silence ….,ça tourne , action !

Les élèves ont réalisé des livres numériques racontant ce qu’ils avaient appris sur le cinéma muet et faisant le compte-rendu de leurs ateliers à la cinématek.

Etudier la position et les mouvements des acteurs devant une caméra. Traduire par l’expression corporelle ou le mime une émotion.

Riches de ces expériences et en privilégiant une démarche coopérative entre les élèves, ils ont commencé à aborder notion de scénario : écrire le récit, imaginer les situations, les personnages et préparer la mise en scène.

La finalisation du projet, a eu lieu le lundi 6 mai par une grande rencontre de toutes les sections de P2 et P3, en présence des musiciens « des jeunesses musicales  ». Dans une ambiance joyeuse, tout le monde a pu assister à la présentation de leur magnifique spectacle expliquant le cinéma burlesque puis à une improvisation musicale de nos films. Un beau moment de partage.

Opinions des participants :

Le directeur M. Mattus :

Ce merveilleux projet a permis de revivre l’époque de Charlie Chaplin et de faire connaître à nos élèves les cinéastes du passé. Cette grande initiative a permis à nos jeunes élèves d’être exposés à une époque du cinéma qu’ils ne connaissaient pas, une époque que même certains d’entre nous ont pu oublier ! C’était très agréable d’entendre les musiciens de l’organisation des “jeunesses musicales”. Ils ont réussi à créer une très belle atmosphère cinématographique de films muets. Un grand merci à tous les enseignants de P2 /3 pour avoir réalisé ces merveilleux courts métrages muets en noir et blanc avec leurs élèves ; ce fut une expérience inspirante pour les enfants de faire des films et d’en voir le résultat.

Une collègue néerlandaise :

Thanks a lot for the organisation of the Charlie Chaplin show today. Me and my class very much enjoyed it and it was one of the best cultural activities I have participated in. 😊

Valeur-ajouté pour les participants/école :

Ce projet a permis aux élèves de gagner en autonomie en exerçant des responsabilités. De mener ensemble un travail de réflexion et de création. D’expérimenter l’entraide et la solidarité dans le groupe, à l’école. D’acquérir des méthodes de travail : exprimer ses idées, recueillir des informations, suivre un processus de travail, planifier des tâches, etc.

Comments are closed.