Le Comité

 

Mariana Ghitoi – section roumaine

Maman d’Arsenie (P3RO) – Je suis membre du Conseil d’administration de l’APEEE depuis Janvier 2018 et représentante de classe depuis 3 ans. Je suis actuellement présidente du Comité du Fonds communautaire. J’ai la conviction qu’un partenariat efficace entre les parents et l’école est essentiel pour assurer une éducation de qualité et le bien-être de nos enfants.

Vanessa Vignati – section italienne

Maman de Gabriel (S7IT), Riccardo (S5IT) et Sara (S4IT) – Mes enfants ont été à l’EEB2 pendant 4 ans et nous sommes à l’Ecole Européenne de Laeken depuis 6 ans. J’ai été représentante de classe chaque année depuis que mes enfants ont commencé à fréquenter l’école. Je suis coordinatrice du stand italien pour la Somerfesto depuis 4 ans.

Sarah Ironside – section anglophone

Maman de Katie Jane (S5EN) et TomTom (S2EN) – Mes enfants sont à l’école depuis 7 ans. Je crois que tous les parents doivent contribuer à notre communauté scolaire, de cette façon nous pourrons chacun apporter nos compétences pour soutenir l’école dans l’éducation de nos enfants. J’étais impliquée dans l’organisation de la Somerfesto ainsi que dans l’organisation d’événements pour la section anglophone. J’ai également siégé au Conseil d’administration de l’APEEE.

Gabriela Garcia Toledo – section francophone

Maman de deux enfants en section francophone, Chiara (S1) et Valentina (P2) – Depuis la première année à l’école, j’ai toujours contribué aux différentes activités et initiatives de l’école, et ce avec peu de temps et beaucoup d’énergie : représentante de classe, volontaire à la Somerfesto, membre du comité cantine et membre des groupes de travail de parents.

Ambar Hernandez Pacheco – section francophone

Maman de Johanna (P5FR) et Ludovic (P3FR) – J’ai été représentante de classe les 5 dernières années, représentante de section les 3 dernières années et je suis actuellement Vice-Présidente IERP (Information, Evénements et Relations Publiques) pour l’APEEE. Je m’occupe également des scouts britanniques à l’étranger et j’ai été bénévole pour le Brussels Childbirth Trust. Je prends à cœur le dicton “Il faut un village pour élever un enfant” et je crois sincèrement que pour nos enfants, ce village se trouve dans la communauté scolaire (enseignants, parents et autres élèves).

 

Le comité du Fonds communautaire se rencontre une fois par mois pour discuter et analyser les projets.

 

Contactez-nous : communityfund@bru4.eu