Julian Lampert

Vision pédagogique

Bach, Mozart, Beethoven, Da Vinci, Einstein – tous ont été des élèves dans une classe. Nous ne pouvons jamais savoir qui, dans une classe remplie d’élèves, pourra un jour changer le monde. C’est pourquoi il est de notre devoir, en tant qu’enseignant, d’offrir les meilleures conditions possibles à l’épanouissement d’un élève.

La carrière de compositeur de Julian Lampert a commencé avec Ludmila Belousova et Oleg Protopopov, les champions olympiques de patinage artistique médaillés d’or. Julian a écrit la musique de leurs tournées de spectacles et de leurs films documentaires entre 1998 et 2008. Il fait partie des personnalités présentées dans le livre “Empowering Outperformance”, écrit par le regretté cinéaste, auteur et explorateur arctique belge Dixie Dansercoer.

La saison de concerts 2023-2024 comprend les débuts belges de Julian en tant qu’organiste, au Festival international de musique d’orgue de Courtrai (Courtrai) et un récital couvrant 4 siècles de musique pour piano et orgue au Centre pour les arts et la culture de Koekelare. Julian est l’un des organistes de l’église Notre-Dame de Blankedelle, à Bruxelles.

2017 a vu la première mondiale du Quintette pour flûte et quatuor à cordes de Julian, donné par le Borromeo String Quartet avec le flûtiste Jelle Atema et le Cape Cod International Festival. Ce quintette présentait pour la première fois en concert deux flûtes préhistoriques découvertes par le professeur Ivan Turk en Slovénie et reconstituées à partir de leurs matériaux d’origine par M. Atema – un projet interdisciplinaire présenté au Musée d’histoire naturelle de New York, à la NPR et aux réseaux radiophoniques WGBH.

Julian est membre de la Guilde belge des compositeurs d’écran. En 2016, la bande originale de Julian pour le court-métrage comique “Goddesses in The Loo” (New York – réalisé par Jenilyn Rodriguez) a été enregistrée aux Galaxy Studios de Belgique.

Depuis 2017, Julian est engagé par l’Association des parents d’élèves de l’École européenne IV de Bruxelles (l’APEEE IV Bruxelles) en tant que professeur de piano et de composition. C’est là que Julian a développé un programme de composition musicale adapté individuellement aux forces et aux capacités de chaque élève.

Né en Russie avec des origines polonaises et françaises, la famille de Julian Lampert a immigré aux États-Unis et s’est installée à Boston où il a été élevé et éduqué. Le principal professeur de piano et d’harmonie de Julian a été sa mère, le professeur Elena Lampert, disciple de Teodore Gutman, Valentina Kholopova et Dorothy Taubman. Julian a également étudié avec Eliza Hansen et Dorothy Taubman. Au Amherst College (Massachusetts), Julian a travaillé avec le compositeur Lewis Spratlan, lauréat du prix Pulitzer.

À 13 ans, Julian se produit avec le chef d’orchestre Roman Totenberg, puis avec Victor Rosenbaum à Cambridge (Massachusetts). C’est ainsi qu’il a attiré l’attention de Richard Probst, ancien directeur des concerts et des artistes chez Steinway et vice-président de Harold Shaw Concerts.  Julian a également reçu les conseils des pianistes Shura Cherkassky et Valery Afanassiev. Sous les auspices de M. Probst, Julian s’est produit à travers les États-Unis, l’Europe de l’Ouest et l’Europe de l’Est.

 

Langues : FR – EN – RU